Les métiers évoluent, grâce au numérique

Dans 5 ans, 59% de salariés auront des compétences numériques

Microsoft et IDC ont dévoilé aux Tech.days 2014 les résultats de l’« Observatoire de l’évolution des métiers liée à la transformation numérique » . Il précise l’impact de la transformation numérique sur les organisations et  souligne l’émergence de nouveaux métiers, du Community Manager au Data Protection Officer, en passant par le Data Scientist qui se présente comme le profil le plus recherché dans les 24 prochains mois.

En France, dans les entreprises de plus de 500 salariés, la part des salariés ayant des compétences numériques va augmenter de 59% dans les 5 ans. Pour 57% des directions métiers, cela se traduira également par la création ou l’évolution de nouveaux métiers au sein de l’entreprise.
Au global, 71% des départements marketing, finance et RH pensent que l’explosion des volumes de données impactera les compétences métiers au sein de l’entreprise. Au niveau fonctionnel, la perception vis-à-vis des nouveaux métiers varie sensiblement d’une direction à l’autre.

« 71% des directions métiers se disent convaincues de l’influence de l’explosion des volumes de données sur les compétences métiers au sein de l’entreprise. Un chiffre, loin d’être anodin, qui souligne une réelle prise de conscience du rôle stratégique du numérique dans la dynamique de développement de l’entreprise, et de son impact profond sur chaque problématique métier », analyse Nathalie Wright, directrice de la Division Grandes Entreprises & Alliances de Microsoft France.

Les directions marketing placent le Community Manager sur la première marche de leur podium, devant le Data Scientist et le Chief Data Officer. 22% des entreprises de plus 500 salariés en France, soit plus de 1 000 entreprises ont déjà mis en place un poste de Data Protection Officer. Elles sont près de 850 (18%) à avoir avancé dans la recherche de Chief Data Officer et 660 (14%) de Community Managers. Elles seront entre 140 et 240 de plus à avoir mis en place ces 3 types postes d’ici à 24 mois.
Les Data Scientists, challengers en 4ème position en termes de postes déjà en place (12%), sont en revanche les premiers des profils les plus recherchés sur les créations de postes à venir (266 créations de postes d’ici à 24 mois).

Pour couvrir ces postes, les entreprises comptent sur une évolution ou un transfert de compétences internes en priorité, l’appel à des prestataires externes pour les sujets d’expertise en 2ème lieu, le recrutement externe, enfin qui reste contraint actuellement, en particulier dans le secteur public.

« Si l’ensemble des directions de l’entreprise est concerné par la révolution numérique qui s’opère, la fonction RH est probablement celle qui va le plus évoluer ces prochaines années. La Direction des Ressources Humaines, partenaire stratégique au sein du comité de direction est un acteur clé de la transformation numérique de l’entreprise, adaptant l’organisation et proposant l’environnement de travail le plus propice à l’innovation, la créativité et la productivité des collaborateurs, indispensables à la définition de l’entreprise de demain. », commente Nathalie Wright.