L’ Observatoire France très haut débit est ouvert

La mission Très Haut Débit vient d’ouvrir son observatoire du déploiement des réseaux.

L’ « Observatoire France très haut débit » s’appuie sur Google Maps, il permet de visualiser au niveau d’un logement ou d’un local à usage professionnel les débits utilisables à partir des réseaux de communication filaires – cuivre, câble coaxial, fibre optique – , sur l’ensemble du territoire national. Seuls les débits descendants sont représentés et il s’agit des débits max. Les chiffres ne tiennent compte ni de la qualité de la desserte interne  ni des conditions d’accès proposées par les fournisseurs d’accès dans le cadre de leurs pratiques commerciales.
Les différentes zones sont qualifiées par couleurs sur la carte : le grismontre les zones inéligibles, le bleu, celles dont le débit est faible (-3 Mbps), le vert et le jaune pour les débits moyens (3 à 30 Mbps) et le rouge pour le très haut débit (30, 100 Mbps et plus).

De nouvelles fonctionnalités sont en cours de développement, comme la prise en compte des travaux en cours ou programmés, ou de la 4G à usage fixe.  Les collectivités utilisent depuis plusieurs mois une version professionnelle pour réaliser des simulations de choix technologiques de manière à affiner leur stratégie de déploiement.

L’observatoire France Très Haut Débit est ACCESSIBLE ICI