Smartphones sous microscope

La CNIL publie une  lettre innovation et prospective (LIP) concernant les dangers des applications des smartphones dans le cadre de la vie privée et de la protection des données personnelles. Cela s’inscrit dans le cadre du projet Mobilitics de la CNIL et INRIA qui doit permettre de mieux comprendre l’écosystème des smartphones et tablettes.

microscopeLes résultats du projet Mobilitics montrent que les accès aux données personnelles sont à la fois massifs et peu visibles pour les utilisateurs. Les éditeurs d’applications et leurs fournisseurs ou partenaires doivent intensifier leur effort d’information, sans s’abriter derrière des contraintes techniques. En la matière, les éditeurs de système d’exploitation sont les premiers responsables et doivent permettre aux utilisateurs de mieux maîtriser leurs données personnelles.

La lettre de la CNIL, est DISPONIBLE ICI