Objet connectés de santé: vigilance du CNOM

Les objets connectés occupent une part importante des capteurs de nouvelle génération et les médecins, comme l’ensemble des professionnels de santé, ne peuvent ignorer ce monde émergent ni s’en tenir à distance. Dans un livre blanc, le Conseil National de l’Ordre des Médecins publie six recommandations destinées à encadrer les objets de santé connectés et s’attache ensuite à fournir une analyse très argumentée de la situation, allant bien au delà des aspects techniques et fonctionnels liés aux objets connectés.

ScreenHunter_546 Mar. 11 18.39

On apprend ainsi que « D’après une étude publiée par le JAMIA, en août 2014, moins d’un tiers des 600 applications de santé parmi les plus couramment utilisées et téléchargées via iTunes ou Google Play, possèdent des politiques de confidentialité » ou encore qu' »une équipe du département de dermatologie de l’université de Pittsburg a testé, en 2013, quatre applications proposant un dépistage de lésions cutanées en utilisant la fonctionnalité de photographie des smartphones. Conclusion : les 3 applications qui se basent sur une analyse automatique de l’image ne seraient pas fiables dans 30 % des cas ; elles classent comme « non inquiétant » des images de mélanomes… »

Ce Livre Blanc est TELECHARGEABLE ICI