Impact de l’arrêt du RTC / L’approche et la vision ORIA

 

 

 

 

 

 

 

 

L’annonce faite par l’opérateur historique du programme d’arrêt de la technologie RTC (réseau commuté historique) nécessite d’être prise en compte au plus tôt pour bien maîtriser l’ensemble des incidences techniques et financières.

 

En effet, la fin de commercialisation des solutions techniques RTC interviendra à partir du dernier trimestre 2018, à partir de cette date la totalité des raccordements téléphoniques seront exclusivement produits en technologie IP. La prise en compte de cet impact dans la définition de vos futures stratégies Télécoms est ainsi essentielle pour assurer la fourniture de raccordements et de services téléphoniques au-delà de cette date.

 

En termes de technologies alternatives, la Voip (téléphonie sur IP) déjà existante est la réponse la plus évidente, cependant de multiples architectures intégrant des services à valeur ajoutée sont également possibles et permettent de bénéficier d’importantes économies. Un préalable cependant : bien identifier les usages (téléphonie, fax, alarmes, lignes d’ascenseurs…) car à chaque besoin est associé une solution.

 

Le Cabinet ORIA propose ainsi d’effectuer une analyse précise des installations de ses clients et d’aborder lors de présentation d’état de l’art l’ensemble des technologies et fournisseurs du marché.

 

Au-delà des études préalables, ORIA prend également en charge l’analyse précise de l’éligibilité de l’ensemble des accès téléphoniques avec en priorité les groupements d’accès numériques, permettant par la concentration des canaux voix des alternatives techniques, rapide à mettre en œuvre et financièrement compétitives.

 

Le cadrage des conditions d’exécution des prestations est également essentiel afin d’assurer un niveau de qualité de service élevée en cohérence avec la technologie de référence RTC qui a toujours bénéficié d’un très haut de niveau de disponibilité et de qualité de services. Le maîtrise des Garanties de Temps de Rétablissement (GTR) s’avère également primordiale notamment pour les solutions alternatives à l’analogique, qui sont très souvent délivrées via des offres Adsl dépourvues d’engagement de GTR.

 

Enfin, la comparaison des SLA entre les fournisseurs et les différentes technologies est essentielle, elle nécessite l’étude précise des protocoles de numérisation et de compression, l’analyse de l’éligibilité et de la nature des raccordements (capacité en paires de cuivre suffisants), etc…

 

Nos consultants, sont à votre disposition pour vous apporter toute leur expertise et vous accompagner dans la maîtrise des enjeux stratégiques de cette transformation majeure qu’il convient de préparer au plus tôt.